27/11/2012

SOLOMON BURKE

 

  Solomon Burke est né le 21 mars 1940 à Philadelphie, Pennsylvanie et mort le 10 octobre 2010 à Haarlemmermeer, Pays-Bas3) est un chanteur de gospel, de rhythm and blues, de soul. Surnommé « The King of Rock n' Soul », il est, avec Sam Cooke ou Ray Charles, un des pionniers de la musique soul. Sa chanson la plus célèbre, Everybody Needs Somebody to Love, fut reprise par The Rolling Stones

 Dès l'âge de neuf ans, il chante avec son père dans la chorale de l'église. A douze ans, il prêche déjà à la radio dans Solomon's Temple et tourne dans le circuit gospel.Il enregistre des disques de gospel pour Apollo entre 1955 et 1958. Âgé de 24 ans, il est marié et père de neuf enfants.

 Burke signera 4 albums en autant d'années au service d'Atlantic, dont on retiendra les réussis et populaires Cry to Me, en 1968, il quitte le label.Il signe chez Bell pour qui il enregistre et produit en 1969 l'album Proud Mary aux studios de Muscle Shoals. Il migre ensuite chez MGM et sort une série de nouveaux albums, dont un hommage à Martin Luther King en 1974. Il revient à la religion dans les années 1980, gravant des titres de pur gospel et prêchant à l'église sous le nom de Bishop Burke.

 Solomon Burke a été le premier à utiliser le mot soul pour la musique qu'il représentait. Partagé entre sa carrière musicale et sa carrière ecclésiastique, il est aussi chef d'entreprises de pompes funèbres .Souffrant d'arthrite, il chantait souvent assis lors de ses concerts. Il donne son dernier concert le 4 septembre 2010 à Seattle En France, à Sète Hérault j'y étais.

 

Les commentaires sont fermés.