Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2012

FATS DOMINO

 Après les précurseurs nous arrivons aux maîtres du R'N'ROLL que les musicologues nomment les pionniers. COmençons par l'homme aux mille paires de chaussures.

 Cela fait donc plus de quarante ans que j'écoute ce bon gros Domino. Antoine Domino est né à New Orleans, en Louisiana, USA, le 26 février 1928. Cet excellent pianiste avait comme idole Alber Ammons un sommité dans le genre boogie woogie, Meade Lux Lewis et Little Willie Littlefield.Francophone de naissance il parlera américain. Dès l’âge de 14 ans, il fait déjà les circuits des boîtes à chanson autour de La Nouvelle Orléans.Il connaît un succès en 1949 avec 'Hey La Bas'. Puis se succèdent 'Goin' Home', 'I'm Walkin''..À l’âge de 21 ans, Fats attire la foule au club Hideaway où il a des représentations trois soirs par semaine avec son propre groupe.

 Son premier grands succés "The Fat man" date de 1949. Son parolier et arrangeur est Dave Bartholomew, couple qui emmènera au plus haut sommet du R&B. En 1952, Fats enregistre ses plus grands succès. Parmi eux figure la chanson Goin’ Home, devenue son premier n° 1 au palmarès rhythm and blues (r&b) et n° 30 au palmarès pop en juin.  Le 6 mars 1954, Domino est nommé l’artiste r&b ayant le plus de ventes au palmarès juke-box. Le 9 juillet 1955, Fats devient le deuxième artiste r&b à gagner le « Billboard Triple Crown Award » avec le plus grand nombre de ventes en r&b, ainsi qu’aux palmarès juke-box et « Disc Jockey »

 Après un passage à vide du aux vedettes venues d'Angleterre et la désaffection du public pour le r'n'roll, il quitte sa maison de disque IMPERIAL, avant qu'il ne passe chez ABC Paramount en 1963, puis plus tard chez Mercury retrouvant Jerry Lee Lewis, Reprise et Sonet. C'est lui qui tient le piano dans Lawdy miss clawdy de Lloyd Price's, un copain de Little Richard qui la chantera. Le 23 janvier 1986, il est déclaré comme un des dix plus grands premiers artistes de Rock and Roll Hall of Fame avec Elvis, Chuck Berry, Little Richard, Jerry Lee Lewis, Sam Cooke, James Brown, The Everly Brothers, Buddy Holly et Ray Charles. Dans la période 1949-1960 il vendra 23 millions de disques ce qui le plaçait il y peu de temps encore parmi les plus gros vendeur des disques du monde.

 Le 5 novembre 1998, Bill Clinton lui remet la médaille nationale des Arts. En 1999, cinquante ans après son premier enregistrement, il donne plusieurs concerts avec Dave Bartholomew, après une séparation de douze ans. Au printemps 2006, Fats Domino sort son dernier CD pour aider les musiciens amateurs de la région de La Nouvelle Orléans.

 c’est son rythme original et unique (qu’il appelait le « Big Beat ») et sa voix enrouée. Ce « Big Beat » est vite devenu synonyme de l’expression rock ‘n’ roll permettant facilement aux spectateurs de danser au rythme de ses chansons. Son rythme syncopé fut la racine du ska Jamaïcain précurseur du reggae. Ses notes triolets au piano, sont utilisées dans tous les genres de musiques populaires.

  

 

23:11 Publié dans Blog, Musique | Tags : rock black | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.